Au festival des printemps...

Partager :

Au printemps, les cœurs et les corps des hommes se réchauffent.

C’est la saison des amours. Et comme nous sommes amoureux transits de la culture, pour nous c’est la saison culturelle par excellence. Elle nous enchante et a cette particularité de réveiller chez les artistes des flots de mots, la vibe semble reprendre sa place. On parle alors de “Printemps des poètes”.

Que cette vague de douceur soit réelle ou pure imagination, on s’aperçoit que la saison est propice à la rêverie. La romance renaît dans notre quotidien en y insufflant un peu de légèreté. Plus que le printemps des poètes, c’est la poésie du printemps.

Cette poésie aide notre imagination vagabonde à courir sous des airs nostalgiques et mélancoliques. On se voit alors au Festival de l’Imaginaire du 8 mars au 16 juin. Trois mois de concerts, de spectacles et de rituels du monde à Paris et dans sa région.

On se plaît à penser qu’Electrochoc, le festival de musiques électroniques et arts numériques aura peut-être lieu, pour sa 8éme édition, près de chez nous.

On s’imagine qu’après les Solidays, Tiken Jah Fakoly nous invitera à une de ses discussions savantes sous l’arbre à palabres et nous offrira un, voire plusieurs verres de Bissap, ce nectar de pétales d’hibiscus qui rafraîchit « le cœur de l’Afrique de l’ouest » … Il est sans alcool.

Trêve de rêverie, pour l’instant les rendez-vous se prennent à divers endroits dans l’hexagone. Alors à vos agendas…

A Bourges, le printemps des artistes se slame et se chante du 24 au 29 avril. Nous y serons pour dire à Imany que la chanson ne réussit pas toujours aux ex mannequins, mais que nous sommes séduits par sa voix grave et suave qui méritait bien un prix aux dernières victoires de la musique. Nous y verrons Selah Sue, cette jeune chanteuse de Raeggae qui nous a fait découvrir que ce rythme n’avait pas qu’une seule couleur : le noir. A propos de couleur, nous aurons peut-être l’occasion de vérifier celle du chapeau de Charlie Winston, qui nous refera encore le coup de la guitare acoustique avec “like a hobo” ou avec quelques reprises de Bob Dylan. Au fait, ce fameux chapeau, il est bleu ou noir ? On a repéré une photo où il le portait, mais en beige. La question méritait quand même d’être posée !

Quittant les airs bohèmes de Bourges, on renouera avec la glamour au festival de Cannes du 16 au 27 mai. Et qui mieux que Marilyn Monroe pour incarner le rêve au cinéma. Marilyn, glamour forever.

Attachés à nos habitudes de bobos parisiens, nous prendrons un brunch sur le vieux port de La Rochelle à l’occasion des francofolies entre le 11 et le 15 juillet. Arthur H, Thomas Dutronc, Catherine Ringer ou encore Hubert Félix Thiéfaine seront peut-être sur la terrasse ou à la table d’à coté.

Sous la chaleur d’un été qu’on espère survolté, la cité des Papes nous accueillera du 7 au 28 juillet pour le festival d’Avignon. On s’attend à voir les planches trembler sous les pieds des troupes de théâtres.

Et si ce programme ne suffisait à assouvir votre soif de culture, et que survoltés par la chaleur estivale, vous recherchez une ambiance digne d’un été de folie, préparez vos passeports pour les fêtes et festival dans le monde.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?