Les Français, obsédés par les régimes

Partager :

JPEG - 6.1 ko

Les français auraient tous les yeux rivés sur la balance. Une étude de l’Institut de la santé et de la recherche médicale (Inserm) publiée ce jeudi, 10 mai, révèle que sept femmes sur dix et un homme sur deux désirent perdre du poids. Même s’ils ont un poids qu’un nutritionniste trouverait normal.

On est tous obsédés par la minceur, pour quelles raisons ? Pour “ se sentir mieux ” répondent dans un premier temps 46% des sondés. 12,4 invoquent des “ raisons esthétiques ” et seulement 11,8% énoncent des “ problèmes de santé liés au surpoids ”.

“ Des motivations qui ont un sens tant la pression sociale du paraître est importante et qui peuvent avoir des effets positifs pour les personnes réellement en surpoids. ” Explique le Parisien qui révèle cette étude, Serge Hercberg, professeur de nutrition à la faculté de médecine de Paris-XII et directeur de l’unité nutrition de l’Inserm. “ Tout se passe comme si le régime devenait une obligation. Les images de corps idéal projetées par les médias parasitent totalement la perception que les gens ont de leur image corporelle ”, poursuit-il. 

Cette étude réalisée sur un panel de 105 711 Français fait “ apparaître des dérives ” : certains commencent les régimes dès l’âge de 10 ans et vont les multiplier 5 à 10 fois tout au long de leur vie. Et cette multiplication de diètes peut développer des pathologies cardio-vasculaires ou entraîner des carences en vitamines. 

Les régimes du Dr Dukan ou du Dr Cohen

Le marché de la minceur est devenu un business très lucratif. Ce qui encourage les marques de se lancer de plus en plus sur les produits ciblés. Les régimes “ commerciaux ”, type Dukan ou Cohen, sont d’ailleurs les plus suivis (31% des sondés).

Alors que la méthode la plus efficace et la moins couteuse pour réussir à perdre ses kilos superflus consiste tout simplement à manger varié en évitant le grignotage et en réduisant les apports en graisses et en sucre.

*223.000 adultes sont actuellement inclus dans cette étude qui étudie les liens entre nutrition et santé. L’appel au volontariat est prolongé sur le site www.etude-nutrinet-sante.fr.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?