Leila Ben Ali dit "sa vérité" dans un livre

Partager :

Exilé en Arabie Saoudite depuis sa chute en janvier 2011, Ben Ali a toujours gardé le mutisme, face à ce qui est arrivé à son régime ce jour. Aujourd’hui, l’ex-président tunisien sous la plume de son épouse accuse.

JPEG - 14.8 ko

Certaines hautes personnalités de la sphère politique française sont indexées. Dans son livre dont la publication pose encore problème en Tunisie, Leila Ben Ali trouve des mots pour dire tout ou presque sur la révolution tunisienne : encore connue sous l’appellation de « Révolution Jasmin ». De fait, au premier parcours, la problématique qui se dégage de ce chef d’œuvre reste bien manifeste : « que s’est-il vraiment passé le 14 janvier 2011, jour de la fuite de Ben Ali ? » Personne ne le sait réellement pour le moment. Sauf que pour la première fois depuis ladite Révolution, l’épouse du dictateur tunisien, revient sur ce qu’elle conçoit comme ayant été un coup d’Etat. L’ex-first lady tunisienne, s’appesantie de prime à bord sur certains faits, et relate de ce fait dans les détails, les causes de la précipitation de la chute de l’époux-dictateur.

En effet, dans ce livre qui « dit sa vérité », Mme Ben Ali répond en outre, aux nombreuses accusations portées contre sa personne, ainsi que sur sa famille. Mais, le plus surprenant, reste tout de même, les accusations portées contre certains mentors de la scène politique française et tunisienne. Ainsi dans ce livre qui présente à sa première de couverture une femme voilée d’un tissu blanc, les yeux protégés de lunettes de soleil, est révélé en noir sur blanc, le rôle joué par les services secrets français dans l’exfiltration de Ben Ali. Le livre sera publié en France aux Editions du moment.

L’annonce de sa publication prévue pour le 24 mai prochain, suscite déjà de vives réactions dans la communauté tunisienne de France. De plus, en Tunisie, les interrogations sont nombreuses sur cette sortie de l’oeuvre d’une ancienne coiffeuse qui dévoile inscrit sur son cœur comme on peut le voir sur la première de couverture, sa vérité.

En Tunisie, le livre en question n’est donc pas le bienvenu. Il a été présenté sur la page facebook, de la librairie Al Kitab. La responsable de ladite structure affirmant ne pas encore avoir pris de décision, concernant la vente du bouquin que la communauté tunisienne de France rebaptise : « Ma vérité… si je mens ». En revanche, on se montre radicale du côté de Cérès, une autre maison d’édition tunisienne où, les responsables appellent leurs compatriotes, « à ne pas dépenser un millième de devises pour l’importation de ce livre. Nous ne l’importerons pas. Ne pas censurer le texte, dès qu’un compatriote mettra une version PDF online, plusieurs site tunisiens la mettront à la disposition des lecteurs, nous en serons (la légitimité prime sur la légalité). », affirment-ils.

2 Messages

  • Leila Ben Ali dit "sa vérité" dans un livre le 14 avril 2012 à 16:10, par Christopher Chance

    Bah qu’est ce que elle peut bien nous apprednre....elle a tjrs été relayé au second plan passant depenser l’argent du contribuable tunisien avec totue sa famille....rien qu’à voir la vidéo montrant une partie de leurs richesse dans une maison abandonnée en province tsuippp !!!!! Ma foi c’a m’a l’air piloté par son mari

    repondre message

  • Leila Ben Ali dit "sa vérité" dans un livre le 14 juin 2012 à 23:53, par Eyenga

    Je suis tout à fait d’accord !!! j’espère que livre ne se vendra pas. continuer à donner des sous à ce dictateur !!!!

    repondre message

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?